Le Pont Alexandre III symbolise quoi ?

Lorsqu'on parle du Pont Alexandre III, le premier réflexe qui vient à l'esprit est un Pont sublime. Il est l'intermédiaire principal qui relie les Champs-Elysées à l'esplanade des Invalides. Il a été conçu avec le grand et le petit palais lors des années 1900 avec des ornements waouh. Quelle est l'histoire et l'origine du nom de ce pont ? Quelles sont ses caractéristiques et que représente t-il ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le plus beau pont parisien. 

Quelle est l'histoire et l'origine du nom du Pont Alexandre III ? 

Les premières pierres de cet édifice ont été posées en 1896. Il a officiellement débuté quand, Nicolas II de Russie est venue procéder au dépôt de la première pierre. C'est alors que celui-ci octroya l'identité de son père à sa réalisation : il s'agissait d'Alexandre III né en 1845 et mort en 1894.  

Dès lors, le Pont prit le nom d' Alexandre III montrant ainsi la bonne amitié qui régnait entre les deux Puissances :la  France et la Russie. D'où l'alliance Franco-Russe établit en 1981, prit tout son sens. 

D'un autre côté, il serait ingrat de ne pas notifier que la réalisation de cette belle architecture est l'œuvre de Jean Résal et Amédée d'Alby. Le chef d'œuvre Alexandre III a été officiellement ouvert au public à partir de l'année 1900. 

Il est l'un des monuments les plus valorisés parce qu'il a été fait sur 6 mètres de haut et 107 mètres de long. À ceux-ci, s'ajoutent un arc en fer de moins de 41 mètres de large. Mais ces deux architectes n'ont pas été les seuls à mettre sur pied l'édifice. 

Les deux autres auxquels nous voulons faire référence sont Joseph Cassien-Bernard et Gaston Cousin. Avec les experts, ceux-ci ont veillé à ce que la grandeur du pont ne porte pas atteinte à la vue sur les deux grands quartiers. Il s'agit évidemment des Champs-Elysées et du Palais des Invalides. 

Par ailleurs, de nombreux accessoires ont permis la réalisation de  l'embellissement de l'édifice. Parmi ces accessoires, nous comptons les statues en bronze, les statues de Lions et les Nymphes de la Seine. 

Quelles sont les caractéristiques du pont Alexandre III ? 

La première chose à retenir sur ce pont c'est qu'il a une forme d'arc à 3 articulations. Ensuite, sa construction s'est faite sur une période de 3 ans, c'est -à -dire de 1897 à 1900. Son ouverture officielle s'est tenue le 14 Avril en 1900 entre le 8ème et le 9ème arrondissement de Paris. 

Le matériel principal qui a contribué à sa mise en place est l'acier et sa longueur totale est de 160 mètres.

D'un autre côté, il mesure 107,5 comme longueur de la travée principale et 45 mètres en ce qui concerne la largeur du tablier. 

Ainsi, le Pont Alexandre III respire la modernité et le classicisme à la fois. 

À part toutes ces composantes, elle est aussi marquée par plus de 21 sculptures, d'au moins une trentaine de candélabres et de nombreux accessoires allégoriques. Il faut noter que ce pont a été fait du début jusqu'à la fin par une société française. 

Enfin, ce pont est baptisé par 4 statues qui représentent en lieu et place la France lors des différentes époques de son évolution. 

Que symbolise vraiment le Pont Alexandre III ? 

Ce beau monument a toujours fait partie des plus belles œuvres de la France depuis 1975. Beaucoup préfèrent même le nommer une pépite d'innovation et d'architecture. Néanmoins, ne manquons pas de revenir à l'essentiel. 

Pourquoi ce Pont ? Quelle est la signification de sa mise en place ? 

En effet, Alexandre III le Pont parisien a été inauguré en 1900 comme il a été précisé dans les lignes précédentes. Le gouvernement a décidé de le réaliser pour symboliser la force politique et diplomatique. 

Le projet de sa concrétisation a pris naissance à l'occasion de l'exposition universelle et plus précisément lors de la signature du contrat entre la Russie et la France. Ce contrat était d'ordre militaire et économique entre les deux puissances en 1891.

La réalisation de ce chef d'œuvre partait de l'idée de montrer la résistance de l'alliance qui unissait la Russie à la France. 

En somme, il ressort que le Pont Alexandre III est la représentation pure et parfaite de la bonne entente qui existait entre celles-ci. C' était un signe, un message de paix.